Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 16:50

Le mot à la bouche

Une attache au goulot,
Substitut de Balthazar.
Une bistouille glisse
Le long du col.

L'appel du soir,
Inscrit dans le rouge,
M'oblige à pinter.
La bille titube.

Antonyme de sensualité,
Voila que je deviens,
Dans une grande logorrhée,
Le boulet de l'après-dînée.

Sentiment d'impuissance
Face à ce géant,
Génie de la soirée,
Je suis dans les bras de Morphée.

C'est au seuil que je renais,
Avec pour seul souvenir :
Une visse planté sur une faluche,
Et un doigt au font d'une cruche.

 

Repost 0
Published by loukass - dans Les Inclassables
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 16:47

Je me suis fait hospitaliser*( *voir article sur ma vie), trop cool non ? ... non ! Premièrement, tu dois venir totalement à jeun, pas de clope, pas de bouffe, et surtout pas de café, pas de café ( "non mais tu t'fout d'ma gueule ?" pensais-je au chirurgien ) ce qui est d'ailleurs très pratique lorsqu'on habite à plus d'une heure de l'hosto, bref levé 7H, ne me demande pas pourquoi tu prends pas le temps de petit-dej : TU N'AS PAS LE DROIT !!!,

Départ 7H45, les premiers manques, nicotinique et cafeïnique (j'ai inventé deux mots : ch'uis un génie) se font ressentir, et après une heure de route on arrive enfin à l'hosto, 9H : admission dans ma chambre (à noter que j'étais à l'heure puisque j'avais mon opération à 9H30) mais mes espoirs de sortir tôt de l'hôpital allait vite partir en fumer ; d'ailleurs en parlant de fumer, je commence à vite m'énerver ; 9H30 justement, un infirmier arrive (mon fantasme de l'infirmière s'estompa lorsque que je vit qu'il ne portait pas de porte jarretelle et qu'en plus c'était un mec ) bref 9H30 l'infirmier me passe une blouse bleu et me demande de l'enfiler (nota du père : qui ? l'infermière ?), à poil, la taille étant standard et l'ouverture dans le dos, j'avais les fesses qui souriait. Je patiente. 10H30 le même homme en blanc revient et me dit qu'on va me chercher dans quelque peu, pendant ce temps des travaux se faisaient sur le toit de l'établissement et qu'un employé fumait à la fenêtre (et moi je n'avais toujours pas le droit) je me résilie donc à dormir, 14H30 je me réveille, je m'aperçois que je ne suis plus seul, n'ayant rien d'autre a faire je me roule une dizaine de clope ( qui d'ailleurs me sauva lors de ma sortie mais je vous raconterai ça plus tard ) puis me rendors, 15H30, l'autre personne part pour le billard, 16H l'infirmier, revient et me demande si je suis déjà passé ... "BIEN SUR QUE QUE NON CONNARD ! EST-CE QUE-TU VOIE PLÂTRE SUR MA MAIN ?"

mais ma réponse fût différente de ma pensée : "non" tout simplement, bref à 17H enfin je passe sur le billard, on me plante des aiguilles de partout pour endormir mon bras, puis, le bourreau fait son œuvre. Etant donné que je n'étais pas complètement endormie, je discutais avec l'anesthésiste qui n'avais plus rien à faire. Après l'intervention, on me rend mon bras, le voyant pas du tout à l'endroit où je le sentais une longue discussion pas forcement métaphysique commença avec le chirurgien :


MOI - " putain ! " avec rire
LE CHIRURGIEN -"non, moi c'est docteur"
MOI - " mais je croy..."
le chirurgien coupe
LE CHIRURGIEN - "merci quand même"
sourit puis aux autres "emmenez-le"


fin de la conversation.
On m'emmène en sale de réa, puis dans une salle pour faire une radio (à noté que entre chaque salle j'avais environ 20 minutes d'attente ) bref une heure de perdu  à attendre dans mon lit dans les couloirs. On me signale que je dois attendre 2H avant de sortir, dac, il ne me reste plus qu'a dormir, 2H plus tard enfin je sort : j'appelle pour qu'on vienne me chercher (ce qui fait que j'attends une heure dehors le temps qu'il arrive de chez moi) mon bras ne ressent plus rien et d'ailleurs je ne peux pas le bouger, et... et... comment je roule une clope ??? à wai c'est vrai, j'en ai, j'ai pensé à en faire d'avance (je vous l'ai dit je suis un génie). Ce n'est que sur le chemin du retour que je recommence à refaire ami-ami avec mes doigts et ma main, mais je fais aussi ami-ami avec la douleur. Arrivé chez moi à 23H et je peux enfin BOUFFER !!!!
je me demande donc après cette grande expérience si les employés d'hosto ne sont pas : FONCTIONNAIRES !

 

Repost 0
Published by loukass - dans La Vie du Jeune
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 16:42
J'adore les elfes, wai, vous savez ces êtres aussi grands par leur taille que par leur intelligence, ces êtres qui nous éclairent de leur sagesse et lumière, avec une langue tout aussi belle que sa calligraphie d'ailleurs le titre : "Elen síla lúmenn' omentielvo" qui est écrit est du Quenyar (et non du Sildarin) signifie : une étoile brille sur l'heure de notre rencontre" : les fans de Tolkien s'y retrouverons. Bref (je crois que j'adore ce mot). Ces personnages au raffinement suprême qui d'ailleurs acquièrent la sagesse aux fils des ans ( à noté qu'ils peuvent vivre plus de 500 ans, ce qui fait trois fois plus que les tortues rastas dans le monde de Némo ) sont des génie (et oui eux aussi) et inventent toujours des choses magiques et elfiques (bien sûre) ce qui les feraient les Mc Gyver des temps anciens ! par exemple : le sac sans fond : un sac où l'on peux mettre une infinité de chose sans que ça pèse quoi que ce soit (plutôt pratique si on a envie de prendre son piano à queue en érection en voyage) bon bien sûre il ne faut pas le laisser à la portée de tout le monde, par exemple : à un nain ! ce qui peux encore et toujours générer des disputes insensées :

-L'ELFE en fouillant dans son sac "Göttfrom ! Où est-ce que tu as mis la liqueur de troll"
-GÖTTFROM en faisant un signe du majeur "rien à foutre et tu peux t'le fouttre au cul"
-L'ELFE "pu##n de sal##erie de petite m##de ! tu vas me dire où il est ?" l'elfe utilise ses pouvoirs de Jedi, passe la main devant les yeux et réitère sa question (note : vous avez remarqué que l'elfe ne dit pas de gros mots)
-PETITE MERDE (GÖTTFROM) hypnotisé"Je l'ai rangé dans le sac"

-L'ELFE après moult réflexion "et je paris que tu l'as rangé ... dans le FOND"
Vous aurez aussi remarqué que le nain ne s'est en aucun cas permis d'appeler l'elfe par son nom par respect face a cette race supérieur... par la taille au moins.

bon hormis ce petit détail, je vais revenir sur les effets des elfes, je suis récemment tombé sur un site web qui vendent des ustensiles elfiques par correspondance, en voici quelqu'un :

 


- Les bottes de 7 lieux elfique une lieu elfique équivaux a 2,7845 lieux humaine
description du produit : idéale pour foutre des coups de pieds au cul des nains et les virer jusqu'au Mordor.
existe aussi en modèle de sécurité (pour les chutes de masses de nains par inadvertance) et en modèle semelle compensé pour les elfes noirs.

testé et approuvé

- la cape elfique de camouflage idéal pour ne plus être vu
description du produit : idéal pour passé inaperçu derrière un nain et lui foutre un coup de pied au
cul
existe aussi en Rose pour les gay-pryde naine
testé et approuvé


- l'arc long elfique livré avec ses flèches tête chercheuses à nain (et une autre race de monstre programmé)
description du produit : bien que vous ayez une très bonne vu, il est livré avec une visé laser, ainsi qu'une lunette de sniper nocturne (on sait jamais un nain c'est quand même hargneux)
testé et approuvé

- la dague multi-fonctions elfique enfin un utilitaire utile
description du produit : dague pour couper tout et surtout le nain ; tire bouchon et aussi tire yeux de nain ; mini-dico d'injures naines pour comprendre et surtout se faire comprendre ; mini-arc, les flèches pouvant servie de cure dents en cas de morceaux de nain entre les dents ; et plein d'autre objet tel que la machette et hachoir à nain et micro-ondes (en option)
testé et approuvé

- la couronne elfique or 68 carats avec diamants, rubis ou émeraudes aux choix
description du produit : en fait il n'a rien de magique, c'est plutôt pour se la péter et en foutre plein la gueule aux nains qui se font chier à allé minez pour une paye de misère (et puis un coup de boule sur un nain avec ça, ça fait mal)
testé et approuvé

Repost 0
Published by loukass - dans La Vie du Jeune
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 16:39
Bien le bonjour votre blogueur blagueur (et pas forcement préféré) est de retour pour relater encore et encore ses sauts d'humeurs : "MEU non" allez vous me dire "j'ai pas fini de lire le reste" rétorquera l'autre, bin si j'écris plus vite que vous ne lisez, vous n'avez qu'a vous acheter un dictionnaire ("Quel con ! " pensez vous, mais moi je dit que non : le dictionnaire est un bon investissement lorsqu'on veut l'envoyer dans la gueule des gens qui font chier, d'ailleurs je conseil l'encyclopédie intégral quinze tomes pour un usage domestique, et pour les nomade un petit Larousse de poche en cas d'agression dans la rue ), mais bon revenons à nos moutons et arrêtons de tourner autour du pot, si j'ai repris du clavier c'est pour vous parler de ce lieu de prédilection pour l'Homme, ce lieu où l'on passe environ 170 heures par ans (les royalistes comme les autres), je vais vous parler de WC. "ha bon merde ch'uis en train de lire un article sur des chiottes" direz vous, mais n'oubliez pas que même Michel Jackson va aux WC, et même Bob l'Eponge (contrairement à ce que dit la légende), les WC ce lieu où l'on est le plus au calme (sauf en cas de diarrhée <----- je vous assure ça s'écrit comme ça ) bref les WC le lieu où il y a le plus de lecture, de magasines à la con, où de BD réellement illisibles. Lorsqu'on est sur le trône, on pourrai prendre n'importe quoi pour lire en attendant les besoins ( même les aventures de Barbie Pouffiasse ), on  feuillette entre deux pets et... "putain ch'uis partit loin" Je vais vous épargner les détails et les morceaux ! En fait j'avais pas grand chose à écrire ( si ce n'est que j'ai un problème avec mes "à" je pense que de tout mes articles il doit pas y en avoir plus d'un ) bref tout cela pour vous dire que cet article à faillit ne pas exister car : en premier lieu lorsque j'étais arrivé à un point d'imagination digne d'une érection sur les dictionnaires ( comprenez par là que l'érection n'est pas sur les dicos mais que j'ai enfin réussi à mettre un a avec un accent dans le mots : "là" ) lorsqu'une coupure me coupât dans mon élan. Je recommence donc à réécrire mais ayant perdu le fil du dico je décide donc de passé du coté des WC, l'imagination fut tellement débordante que ma vessie débordait tout autant, une pause aux pipiroom , et.... mon père avais fermé la page. Donc pour la troisième fois je réécris ce texte qui quand je le relis, ressemble à rien, bref tout cela pour vous dire que cet article n'aurai pas dû exister si ce n'est que pour retenir votre attention durant cinq minutes.

 

Repost 0
Published by loukass - dans Les Inclassables
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 17:09
 
Téléphone : Invention du diable qui annule quelques-uns des avantages à maintenir une personne désagréable à distance.   Huître : Mollusque gluant en forme de crachat que les hommes civilisés sont assez intrépides pour manger sans lui ôter les entrailles.
 Félicitations : Politesse de la jalousie.  
 

  Ministre : Fonctionnaire doté d'un très grand pouvoir et d'une toute petite responsabilité.
  Prix : Valeur d'un objet, plus une somme raisonnable pour l'usure subie par la conscience en le demandant.    
Port : Endroit où les bateaux sont à l'abri des tempêtes et exposés à la furie des douanes.     Violon : Instrument qui titille les oreilles humaines par le frottement d'une queue d'un cheval sur les boyaux d'une chate.
 


Diplomatie. L'art patriotique de mentir pour son pays.

 
Absurdité : Affirmation manifestement incompatible avec sa propre opinion.   Cynique : Grossier personnage dont la vision déformée voit les choses comme elles sont, et non comme elles devraient être.  
  Chiure de mouche : Signe primitif de ponctuation.   Sorcière : 1/ Horrible et repoussante vieille femme, en perverse activité avec le diable. 2/ Belle et attirante jeune personne, dont les perverses activités dépassent le diable.


Habitude : Entrave à la liberté.
Plagier : Emprunter la pensée et le style d'un autre écrivain que l'on n'a jamais, jamais lu.

Excuser : Poser les fondations d'une future offense.

 

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 17:04

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 13:13
Premier commandement : Je suis le Seigneur du Dessin Qui est sortie de ton imagination.
Deuxième commandement : Tu n'auras pas d'autre Papier que A4.
Troisième commandement : Tu ne prononceras pas le nom du Carbone en vain.
Quatrième commandement : Souviens-toi du jour de l'Art.
Cinquième commandement : Honore ton crayon et ta gomme.
Sixième commandement : Tu ne gommeras point.
Septième commandement : Tu ne chiffonneras pas de papier.
Huitième commandement : Tu ne gribouilleras pas.
Neuvième commandement : Tu ne feras pas de faux coup de crayon.
D
ixième commandement : Tu ne convoiteras ni la gomme, ni le dessin, ni rien de ce qui appartient à ton collègue.
Repost 0
Published by lucas - dans La Vie du Jeune
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 13:09

Repost 0
Published by lucas - dans BD
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 13:08

L'amant de lucifère


une idée sombre te traverse l'esprit
te hante et te ronge petit à petit
sens-tu le souffle de Mephistos dans le coup
qui peu a peu pourrai te rendre fou

vois tu l'entrée de l'enfer bordé de rose
prêt a rentrer pour la bonne cause
il t'invite, il t'ouvre ses portes
entre dans sa demeure et laisse la joie qu'il t'y apporte

il est là et t'inspire, te respire
il est là pour le meilleur surtout le pire
sens-tu la main de Satan
se posant sur ta cuisse, te tendant

une corde afin que tu puisse balancer
ton sentiment enfin dévoué
face a la seul personne qui ose te regarder
t'autorisant a l'embraser

ne voudrais-tu pas aller plus loin
dans cette relation perdu dans le lointain
il te déchire le ventre et tu lui offre ton cœur
tant d'obscurité te plonge dans la peur

pourtant tu accepte son ouverture
tu ne regrettes en aucun cette aventure
tu te retrouves dans son immortel
allongé dans la boue tu te sens poussé des ailes

le moment le plus fort est passé
le plus jouissif t'as enfin rappelé
ta dernière érection et éjaculation
de ta pitoyable vie en debandaison.


Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 13:03

J
'ai acheté un scanner. Fallait que je le test. Bilan, c'est moins pratique qu'un appareil photo : il ne faut pas bougé du tout, c'est inconfortable et ça fait mal aux yeux. Bref, on dit la technologie ceci, la technologie cela... je vois toujours pas où elle se trouve l'invention du siècle. Mais après réflexions, et surtout lecture de notice, je me suis aperçue que c'était juste pour du papier, mmm ah wai ,c'est pour ça que je ne suis pas bien sur la photo. Mais bon je vois toujours pas pourquoi on inventerait des choses qui ne sont utiles que pour des feuilles de papier. Je vais vous dire un truc : l'invention du siècle c'est le Rubik's cube, wai ,vous avez bien lu, le Rubik's cube : un invention qui ouvre rien, qui allume rien, elle ne téléphone pas, elle ne passe pas l'aspirateur et surtout elle ne fait pas le café !!!
Pourtant, aussi intelligent soit le Rubik's cube, il arrive à attirer notre attention durant des heures et des heures encore et nous oblige donc à nous poser l'existentiel et inévitable question de l'Homme moderne : "QUAND EST-CE QUE JE VAIS FINIR CETTE PUTAIN DE FACE JAUNE ?" bref le Rubik's cube est une invention qui qui va égayer notre jeunesse jusqu'à la dépression nerveuse dont le seul soin est de s'apercevoir qu'il existe une solution pour le finir en moins de deux minutes !
Repost 0
Published by lucas - dans La Vie du Jeune
commenter cet article